Share

Caudalie nous raconte plusieurs histoires, qui sont cohérentes les unes avec les autres et s’adressent à tous les acteurs de son univers

  • L’histoire d’une réussite de PME, très rapide, sur le marché des cosmétiques, capable de se trouver à côté des plus grandes marques
    • La chef d’entreprise, sa fondatrice et présidente Mathilde Thomas, est l’héroïne qui fait le lien entre l’entreprise et les produits, ou plutôt les rêves, la promesse, que… véhiculent les produits… mais pas seulement
    • Une marque, un concept, qui savent raconter des histoires

L’histoire d’une réussite de PME, très rapide, sur le marché des cosmétiques, capable de se trouver à côté des plus grandes marques

 » Caudalie, c’est le TGV de la cosmétique « , lance Mathilde Thomas, cofondatrice du groupehttp://www.tpe-pme.com/developper/success_story/dossiers/1381-la-saga-caudalie.php

« La saga de Caudalie » se raconte abondamment sur le Web

On trouve même une page sur Wikipédia

La chef d’entreprise, sa fondatrice et présidente Mathilde Thomas, est l’héroïne qui fait le lien entre l’entreprise et les produits, ou plutôt les rêves, la promesse, que véhiculent les produits… mais pas seulement

Rêve, promesse, projection vers un lendemain identifié aux apports des produits et services caractérisent particulièrement le storytelling du luxe

« Elle développe les molécules anti-âges de demain, crée de nouveaux produits, supervise la communication… »

Mais cette histoire là s’adresse à qui ?

« À l’époque en 1993, la jeune femme et son mari Bertrand sont étudiants mais rêvent de créer leur propre société. «La création d’entreprise nous titillait tous les deux, explique la jeune femme. » lejournaldesentreprises.com s’adresse bien sûr au public des créateurs d’entreprise et entrepreneurs. Mais on sent bien que cette histoire est aussi celle que notre héroïne aime à se raconter, car c’est sa propre histoire, une histoire de rencontres :

- la rencontre d’un jeune couple : « Jeunes, dynamiques et passionnés, les instigateurs de ce succès, Mathilde Thomas et son mari Bertrand, sont bien décidés à grappiller de nouvelles parts de marché » nous dit un autre site pour entrepreneurs tpe-pme.com

- la rencontre du personnage du Professeur !  » Durant les vendanges, j’ai fait la connaissance du professeur Vercauteren, directeur du laboratoire de chimie des substances naturelles à l’université de Bordeaux, se souvient la jeune femme. Il nous a révélé que les polyphénols contenus dans les pépins de raisin sont les anti-âges naturels les plus puissants du règne végétal.  » Et bonne nouvelle : l’éminent professeur est sur le point de déposer un brevet. »

- la rencontre des personnages qui, comme dans les contes, viennent en aide au héros lors de son cheminement :  » Mon mari a démarché les pharmaciens, notre cible prioritaire, en sillonnant les routes à moto, avec son sac à dos. Quant à moi, j’ai fait le tour des rédactions de la presse féminine.  » Bingo : les journalistes mordent à l’hameçon, séduites par l’originalité des produits.  » En quatre mois, nous avons réalisé 500 000 francs de chiffre d’affaires, déclare Mathilde. Du coup, nous avons embauché une commerciale début 1996. « . De nouvelles rencontres vont assurer à notre héroïne, un succès qui est en plus original, presque insolite : « Mais le véritable décollage a lieu en 1999 quand Mathilde Thomas a l’idée de créer un spa au château Smith-Haut Lafitte qui propose des soins utilisant les extraits de vigne et de raisin. Elle dépose la marque Vinothérapie et le succès est immédiat auprès des médias » nous dit lejournaledesntreprises.com.

L’express.fr le dit à sa manière : « Isabelle Adjani, Victoria Abril, Catherine Zeta-Jones, Lioudmila Poutine, la soeur du roi Fahd ou encore Kristin Scott Thomas sont séduites par la marque. Et le font savoir. En 1999, un spa spécialisé en «vinothérapie» est ouvert au coeur du vignoble: nouveau succès. Adopté par PPDA et plusieurs grands patrons, le concept essaime bientôt en Italie, aux Etats-Unis, à Paris (hôtel Meurice), à Gstaad (Suisse) et à Taïwan. »

- La rencontre, ensuite, de tous ceux qui sont associés à la continuité de cette success story : et d’abord les employés de Caudalie :« Je veux une équipe passionnée, motivée et dynamique. Je donne l’exemple, en étant sur le terrain : je me rends chaque semaine dans nos points de vente en France, à l’étranger. » linternaute.com

Une marque, un concept, qui savent raconter des histoires


Revenons à l’insolite, à l’étonnant, au singulier…  la VINOTHÉRAPIE                    

Le site de Caudalie nous accueille en vrai storyteller !

« C’est une histoire de poupées russes. Dans la vigne il y a des sarments. Dans les sarments du resvératrol. Bientôt vous aurez le fin mot de l’histoire. Rendez-vous le 5 janvier 2010″

UN UNIVERS UNIQUE

Le site annonce explicitement ce que tout produit de luxe se doit de faire ressentir, gouter, apprécier, aimer… UN UNIVERS UNIQUE.

De très belles images qui défilent lentement nous donnent une idée de cet univers, tout de quiétude, d’ombre et de lumière douces, d’où l’on revient nous dit le site, avec le sentiment d’une renaissance. Le récit qui se joue en profondeur est bien celui d’un retour, lumineux, dans le sein maternel…

L’harmonie, une vraie cohérence, émergent entre cet univers protégé et des produits cosmétiques dont le premier rôle est justement protection : Les polyphénols de pépins de raisin « Protège à 100% contre les radicaux libres. Après des années de Recherche, Caudalie parvient pour la première fois à contrer 100% des radicaux libres*. Une prouesse technique qui fait du Sérum 1ères Rides Pulpe Vitaminée un véritable bouclier contre les agressions extérieures ».

Share